Take Care of Care

Take care of care est un mouvement citoyen, apolitique et solidaire de soignants hospitaliers et non hospitaliers, médecins - spécialistes &  généralistes - , infirmières et infirmiers, psychologues, kinésithérapeutes ,  dentistes, pharmaciens, mais aussi technologues de labo , de  radiologie et personnel d'entretien, tous  révoltés par l'insuffisance et l'inadéquation des moyens mis en oeuvre pour faire face à l'épidémie.

Tous les jours à 13 h, le personnel soignant mobilisé se retrouve devant les hôpitaux pour se faire entendre. Les soignants dénoncent, à travers un manifeste, la gestion de la politique de santé publique durant cette crise sanitaire, par les différents ministres de la santé.

Qui sommes-nous?

La situation

La pandémie impliquant un nouveau coronavirus, SARS-CoV-2 est partie de la Chine fin d'année 2019 et a envahi le monde en 2020.

Alors que la possibilité d'une telle pandémie avait été sérieusement évoquée depuis plus de 10 ans, elle a mis à mal l'organisation des soins de tous les pays sur tous les continents, révélateur de l'impréparation à la survenue d'une telle épidémie.

Face à cette épidémie, chaque pays a réagi avec les moyens du bord, le point commun étant une sous estimation de la gravité de cette infection virale considérée comme une "mauvaise grippe" par la grande majorité des experts.

Le manque de protection en particulier des soignants, les carences en ressources diagnostiques, l'absence de traitement spécifique ont conduit à mettre à mal des systèmes de santé déjà fragilisés par un sous investissement coupable des responsables politiques.

Les soignants se sont dévoués sans compter mal protégés  dans cette lutte face à une maladie mortelle.

Ils ont payé un lourd tribu dans ce combat un nombre important de soignants ayant été gravement malades, certains ayant payé de leur vie leur dévouement.

"Connaître, concerter, anticiper, prévenir, protéger et intervenir : c’est cette stratégie de soins de santé que nous aimerions voir développer dans notre pays.

Apprenons des difficultés rencontrées lors de cette pandémie pour tous ensemble préparer l'avenir"

Source/ RTC Liège 8 mai 2020

Jean-François André, médecin généraliste; Boris Bastens, médecin hospitalier; Frédéric Bayens, kinésithérapeute; Nicole Botembe, médecin hospitalier; Denis Brisbois, médecin hospitalier; Damiano Carlucio, dentiste; Nicolas Charette, médecin hospitalier; Alexandre Clotuche, médecin généraliste; Elie Cogan, médecin hospitalier; Frédéric Cotton, pharmacien biologiste; Irène  Delvaux, infirmière; Pierrino Diprimio, technologue; Mélanie Gosseye, infirmière; Béatrice Gulbis, médecin hospitalier; Yannick Hansenne, infirmier; Marie Eve Janssen, médecin généraliste; Hugues Lambion, pharmacien; Philippe Langlet, médecin hospitalier; Luc Lasser, médecin hospitalier; ; Lucie Mignon, dentiste; Eva Nagoda Niklewicz, infirmière; Véronique Plumen, dentiste; Arnaud Tempels, technologue

28/8/2020

Entrer du texte

Mise au point

Interprétation des tests sérologiques. Eviter les erreurs au risque de favoriser l'épidémie

31/8/2020